Levez le pied Vous avez tout à y gagner!

Levez le pied Vous avez tout à y gagner!

On le sait, les belges ont malheureusement encore beaucoup trop souvent le pied lourd. Le dernier comptage réalisé récemment par l’IBSR le prouve :  Un belge sur trois enfreint la limite de 90 km/h ! Et malheureusement, sur les autoroutes, c’est carrément 40% des usagers qui les fréquentent qui ne respectent pas le 120 km/h !

 

Nous vivons dans un monde qui a un rapport particulier au temps et à la vitesse. Mais au-delà de l’aspect culturel, il faut pouvoir aussi ouvrir les yeux des wallons sur le coût engendré par des excès de vitesse que cela soit au niveau des amendes et de la consommation de carburant, mais aussi bien entendu des lourdes conséquences pour la vie de chacun  !

 

 

1° Les radars :

 

Conformément à la volonté du Ministre Carlo DI ANTONIO, chaque zone à risque en Wallonie où est situé un radar fixe est annoncée par de grands panneaux bien visibles.

 

En effet, il estime que les radars sont clairement des outils de prévention en matière de sécurité routière, et non pas un moyen de faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’état fédéral. Il n’est pas question de piéger les automobilistes mais bien d’attirer leur attention sur le danger de la zone traversée. Malheureusement, il y aura toujours des irréductibles…

 

Les radars sont l’un des moyens les plus efficaces pour diminuer le nombre d’accidents.

 

20 radars répressifs fixes ont été placés en 2010 par le Service Public de Wallonie : 18 sur autoroutes et 2 sur la RN 5, et ce uniquement dans des zones à risques. Or, cette même année, on a constaté une diminution de 40% du nombre de tués sur les autoroutes wallonnes.

 

La Wallonie continuera donc à installer des radars répressifs et préventifs tant sur autoroute que sur route régionale avec la collaboration des services de police, notamment dans le cadre de la Convention de partenariat « sécurité routière » dernièrement signée avec eux. L’installation de radars tronçons sera également privilégiée.

 

 

2° La consommation de carburant :

 

Plus de 50% de l’énergie requise pour déplacer un véhicule sert à réduire la résistance au vent. Plus vous conduisez rapidement, plus la résistance au vent augmente et l’économie de carburant diminue.

 

Augmenter votre vitesse moyenne de 100 km/h à 120 km/h fait augmenter votre consommation de carburant d’environ 20%. Alors que réduire votre vitesse de 100 km/h à 90 km/h améliore votre économie de carburant d’environ 10%.

 

Bien souvent, on se permet des excès de vitesse, histoire de gagner du temps… Or, réduire la vitesse de 130 Km/h sur autoroute à 120 Km/h sur un parcours de 100 kilomètres ne vous retardera que de 4 minutes mais apportera une économie de carburant de presque un litre !

 

 

3° Le coût de la vie ?

 

Enfin, en dehors du coût financier et social d’un accident de la route tant pour l’individu que pour la société, la vie n’a pas de prix !

 

D’après diverses recherches internationales, on estime que si tous les usagers de la route diminuaient simplement de 2 km/h leur vitesse moyenne, on épargnerait 97 vies en Belgique !

Comments are closed.